La Colombie inscrit deux nouvelles Zones humides d’importance internationale

La Colombie inscrit deux nouvelles Zones humides d’importance internationale

20 décembre 2019

humedal_juan_amarillo.jpg

Complejo de Humedales Urbanos del Distrito Capital de Bogotá

La Colombie a inscrit deux nouvelles Zones humides d’importance internationale : Complejo de Humedales Urbanos del Distrito Capital de Bogotá (Complexe de zones humides urbaines de Bogota), le premier complexe de zones humides urbaines des Hautes Andes inscrit en Amérique latine ; et Complejo de Humedales del Alto Rio Cauca Asociado a la Laguna de Sonso (Complexe de zones humides du haut rio Cauca et de la lagune de Sonso), un complexe au taux d’endémisme élevé. Les deux sites couvrent une superficie de 6 192,33 hectares.

Le complexe de zones humides de Bogota (no 2404 sur la Liste des zones humides d’importance internationale) se compose de 11 zones humides urbaines classées Parcs écologiques de district. Ces marais permanents d’eau douce fournissent abri et habitat à des espèces endémiques de la région des Hautes Andes de Colombie comme le râle de Bogota (Rallus semiplumbeus) et le troglodyte d’Apolinar (Cistothorus apolinari). On y trouve aussi 196 espèces d’oiseaux dont 42 aquatiques et 65 migratrices.

Le complexe de zones humides régule l’approvisionnement en eau des cours d’eau de la savane de Bogota, assurant la maîtrise des crues en saison des pluies et permettant la conservation des niveaux d’eau souterraine en été. C’est un lien écologique crucial entre les territoires ruraux et urbains du bassin du rio Bogota qui traverse la ville de Bogota, d’est en ouest. En outre, il s’agit du premier complexe urbain de zones humides des Hautes Andes à figurer sur la Liste. Le site a également été inscrit comme Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO). Parmi les principales menaces, il y a la variabilité des précipitations et du climat dans le contexte des phénomènes climatiques El Niño et La Niña.

rostrhamus_sociabilis.jpg

Laguna de Sonso (Rostrhamus sociabilis)

Le complexe de la Laguna de Sonso (no 2403 sur la Liste) se situe dans le bassin supérieur du rio Cauca et comprend 24 zones humides. Il a une grande importance nationale et internationale en raison de sa diversité biologique. Trente‑neuf espèces de plantes ont été répertoriées dont 25 se trouvent sur la Liste rouge de l’UICN et, parmi les 162 espèces d’oiseaux présentes, on peut citer le kamichi cornu (Anhima cornuta) dont on ne trouve des populations que dans Sonso et la Cienaga del Conchal, située également en Colombie. Le site présente un taux élevé d’endémisme avec cinq espèces de poissons endémiques : Genycharax tarpon, Callichthys fabricioi, Pimelodella macrocephala et deux sardines (Hyphessobrycon poecilioides et Gephyrocharax caucanus).

Le complexe a une importance écologique exceptionnelle en raison de son paysage, de sa biodiversité et de son immense potentiel touristique et récréatif. Il est source d’aliments et d’eau pour les populations locales et fournit aussi des possibilités pédagogiques dans le cadre d’un centre d’éducation à l’environnement et de recherche. Parmi les menaces, il y a la croissance de la population et l’expansion agricole, en particulier pour la culture de la canne à sucre.