La Tunisie désigne Garâa Sejenane

La Tunisie désigne Garâa Sejenane

31 mars 2021
Tunisie

garaa_sejenane.jpg

Garâa Sejenane

La Tunisie a inscrit Garâa Sejenane à la Liste des zones humides d’importance internationale. Ce « site Ramsar » (n° 2447 sur la Liste) se trouve à 110 mètres d’altitude dans les montagnes de Mogod, au nord-ouest de la Tunisie. Avec ses 1 500 hectares, c’est la plus grande zone humide naturelle d’eau douce du pays.

Ce lac, autrefois permanent, a été drainé à la fin des années 1950, laissant une dépression de cinq kilomètres de long et trois de large avec une mosaïque de zones humides saisonnières, de pâturages, de champs de tabac et de cultures maraîchères. Le drainage a conduit à l’extinction d’espèces végétales d’importance mondiale et régionale, mais, malgré l’ampleur de l’intervention humaine, le site garde une valeur exceptionnelle pour la conservation avec une grande richesse en hydrophytes et autres plantes remarquables.

Plusieurs espèces menacées aux niveaux mondial et régional y sont présentes, avec notamment la seule population au monde de Rumex tunetanus, la plus grande population mondiale de la fougère Pilularia minuta endémique à la région méditerranéenne, et la plus importante population d’Elatine macropoda en Afrique du Nord. De plus, le site abrite Pleurodeles nebulosus, un amphibien vulnérable endémique à l’Algérie et à la Tunisie.

Garâa Sejenane est une propriété privée gérée collectivement par le Groupement de Développement Agricole (GDA) représentant les propriétaires fonciers, la municipalité et la délégation de Sejenane.