L’Inde ajoute un complexe de zones humides de haute altitude sur la Liste de Ramsar

L’Inde ajoute un complexe de zones humides de haute altitude sur la Liste de Ramsar

23 décembre 2020
Inde

tso_kar_wetland_complex.jpg

Tso Kar Wetland Complex

L’Inde vient d’inscrire sa 42e zone humide d’importance internationale (Site Ramsar). Le Complexe de zones humides de Tso Kar (Tso Kar Wetland Complex) (Site Ramsar no 2443 sur la Liste des zones humides d’importance internationale) se trouve dans la région de Changthang, au Ladakh, à plus de 4 500 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Il comprend deux lacs reliés, le Startsapuk Tso aux eaux douces et le Tso Kar, plus vaste et hypersalin ; c’est un exemple remarquable de deux lacs de ce type situés en étroite proximité. L’appellation Tso Kar fait référence à l’efflorescence blanche que l’on observe sur les bords du lac et qui résulte de la cristallisation du sel lors de l’évaporation de l’eau salée. Le climat local est aride et les eaux de fonte glaciaire sont la principale source d’eau des lacs.

Ces derniers et en particulier, la présence d’eau douce, sont des refuges de biodiversité dans une région pauvre du point de vue biologique. De nombreuses espèces menacées vivent dans le site, notamment le faucon sacre (Falco cherrug) et le dhole ou chien sauvage d’Asie (Cuon alpinus laniger) tous deux en danger, et la panthère des neiges (Panthera uncia) vulnérable. Le site est aussi une halte importante pour les oiseaux migrateurs de la voie de migration d’Asie centrale et l’un des lieux de reproduction les plus importants en Inde pour la grue à cou noir (Grus nigricollis).