Nouvelle trousse d’outils pour l’Inventaire national des zones humides

Nouvelle trousse d’outils pour l’Inventaire national des zones humides

19 octobre 2020

Il est crucial de surveiller la santé, l’étendue et l’état des zones humides dans le temps, si l’on veut soutenir les actions nécessaires que prendront les gouvernements et d’autres acteurs, à tous les niveaux.

L’Inventaire national des zones humides a toujours été considéré par la Convention sur les zones humides comme un instrument primordial sur lequel fonder les politiques nationales et autres mesures de conservation et d’utilisation rationnelle des zones humides. La Convention en a donc fait une priorité dans son Plan stratégique. En 2019, en effet, les Parties contractantes ont décidé que, pendant la période triennale, il fallait se concentrer, en priorité, sur l’Inventaire national des zones humides et redoubler d’efforts pour aider les pays à dresser et à tenir à jour leurs inventaires respectifs. Le premier rapport jamais publié sur l’état des zones humides dans le monde, Perspectives mondiales des zones humides (2018), en a fait l’une de ses recommandations. Donner la priorité aux inventaires est aussi une décision liée à l’engagement des Parties contractantes à fournir, dans le cadre de leurs rapports nationaux, des données sur l’étendue des zones humides issues de leurs inventaires. En outre, avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement, la Convention est coresponsable de l’indicateur 6.6.1 des objectifs de développement durable (ODD), qui mesure l’évolution dans le temps, de l’étendue des écosystèmes liés à l’eau, en utilisant les mêmes données que celles qui sont contenues dans les rapports nationaux. La mesure de l’étendue de cet important écosystème devrait également contribuer considérablement au cadre mondial de la biodiversité pour l’après-2020 élaboré sous l’égide de la Convention sur la diversité biologique.

La trousse d’outils pour l’inventaire national des zones humides répond à la demande d’assistance des pays pour mettre en œuvre ou à jour leurs inventaires et faire rapport sur l’étendue des zones humides. Son lancement est donc très opportun. Elle contient des conseils pratiques et des exemples sur la manière de dresser un inventaire, notamment un processus systématique et des ressources soutenant chaque recommandation. Elle présente aussi des exemples de bonnes pratiques, des méthodes de collecte de données, notamment l’observation de la Terre, et d’utilisation des inventaires pour la prise de décisions. Elle établit le lien entre l’Inventaire national des zones humides et les cibles des ODD et décrit comment présenter des arguments en faveur de la conservation et de l’utilisation rationnelle des zones humides. Cette trousse d’outils a pour vocation d’être utilisée par une grande diversité de parties prenantes actives en matière d’évaluation, de suivi et de conservation des zones humides. Elle servira également à concevoir du matériel de formation

Télécharger: Nouvelle trousse d’outils pour l’Inventaire national des zones humides